Home / Vidéos / Le métier de préparateur mental évolue… prenez le virage !

Le métier de préparateur mental évolue… prenez le virage !

      Depuis quelques années, la préparation mentale est devenue un sujet important dans le monde sportif comme dans le monde de l’entreprise : afin d’optimiser le bien-être et les performances des athlètes (de tout niveau) mais aussi des salariés. De plus en plus d’entraîneurs, de sportifs et d’entreprises font appel à des préparateurs mentaux. Ces derniers sont également de plus en plus nombreux à se former et à exercer afin de répondre à cette demande croissante d’accompagnement et de conseils : ils sont devenus un pilier important – voire nécessaire – dans la pratique du sport à haut niveau, et leur efficacité est désormais totalement reconnue.

 

Cependant la préparation mentale SEULE, ne suffit plus !! Et ce pour plusieurs raisons :

D’abord, rappelons que l’un des paramètres les plus importants de cet accompagnement, au niveau éthique et déontologique, est l’autonomie de l’athlète ou du collaborateur en entreprise (si on parle du monde du travail). La préparation mentale ne suffit donc pas, il faut tendre vers ce que le Dr Sylvain BAERT, Docteur en psychologie et spécialiste de préparation mentale, appelle  » l’ auto-préparation mentale « . L’idée est de passer de la préparation mentale vers l’auto-préparation mentale (stade ultime de l’autonomie de l’athlète). Avec ce concept qu’il a créé (et protégé pour 177 pays)[1], le Dr Sylvain BAERT veut permettre à chacun d’être capable de s’auto-préparer mentalement durant les compétitions ou en vue d’événements importants (dans votre vie professionnelle, votre vie privée, etc). On le sait, pendant un match ou une compétition, un athlète doit gérer, par exemple, lui-même son stress et sa concentration : il y a bien un préparateur physique qui met le sportif en condition avant d’entrer sur le terrain, mais pour ce qui est de la préparation mentale, l’athlète doit le plus souvent s’en charger lui-même et procéder donc à une « auto-préparation mentale ». De plus, l’auto-préparation mentale permet de donner les bons conseils aux athlètes en vue d’effectuer eux-mêmes leur entraînement mentaux dès que possible.

L’idéal est donc pour le préparateur mental de faire passer le sportif ou tout autre individu de la préparation mentale à l’auto-préparation mentale. Cela fait même partie de son cadre éthique à propos de l’autonomie.

C’est pour cela, que le Dr Sylvain BAERT a crée le protocole ECO2A©. Un protocole qui permet de passer de la préparation mentale à l’auto-préparation mentale. Protocole qui s’appuie sur les données scientifiques actuelles mais issu aussi du terrain. Pour le moment, à notre connaissance, c’est le seul protocole en auto-préparation mentale à ce jour.

Cependant, nous sommes ici face à une contradiction qui peut sembler difficile à résoudre pour les préparateurs mentaux : à quoi sert encore le préparateur mental si chacun peut être parfaitement autonome ? A quoi bon se former dans cette discipline (d’auto-préparation mentale) si l’on n’est plus nécessaire dans l’accompagnement des individus en tant que simple préparateur mental ?

En réalité, l’auto-préparation mentale ne s’oppose pas à la préparation mentale : les deux concepts sont totalement complémentaires et dépendent l’un de l’autre : arriver au stade de l’auto-préparation mentale demande du travail, de l’investissement, et un entraînement cadré et pris en charge par un préparateur mental professionnel. C’est ce dernier qui donne les clés nécessaires pour être autonome et qui accompagne ceux qui le souhaitent sur cette voie de l’auto-préparation (avec un protocole bien précis). Cela demande une formation spécifique et complémentaire à la préparation mentale.

On ne met donc pas le préparateur mental sur le banc de touche : il sera même toujours nécessaire au sportif, au collaborateur en entreprise de se faire suivre régulièrement afin de faire le point sur son évolution et de prendre du recul. L’auto-préparation mentale est un chemin sur lequel on peut sans cesse progresser et s’améliorer, grâce à de nouvelles techniques et en apprenant à les mobiliser de la manière la plus efficace possible.

Le préparateur mental, formé à l’auto-préparation mentale, permet donc :

  • d’accompagner l’athlète en vue d’optimiser son bien-être et sa performance
  • de viser rapidement et spécifiquement l’autonomie de l’athlète (« auto-préparation mentale).
  • de continuer à superviser et d’accompagner l’athlète même s’il est autonome. C’est même conseillé de continuer d’accompagner l’athlète pour faire le point (régulièrement ou ponctuellement) sur sa condition mentale. On peut même le rendre autonome progressivement à d’autres compétences mentales.

Le Dr Sylvain BAERT a ainsi créé un protocole complet associant préparation mentale et auto-préparation mentale : ECO2A©. Il s’appuie sur le protocole scientifique de base en préparation mentale[2] (enseigné à l’université notamment), mais y ajoute d’autres données scientifiques pour y associer l’auto-préparation mentale[3]. Il s’agit donc d’une formation très complète, qui constitue un vrai bonus pour les futurs professionnels souhaitant devenir préparateurs mentaux : proposé par l’organisme ECOAZEN et animé par le Dr Sylvain Baert, ce double enseignement leur permettra de se distinguer des préparateurs plus classiques et d’aller plus loin dans l’accompagnement de leurs clients. Car malheureusement de plus en plus de préparateurs mentaux sont perdus dans la masse, d’autant plus quand certaines personnes « s’auto-proclament » préparateur mental sans connaître réellement et solidement les fondements et protocoles de base.

 

> Plus d’infos sur la double formation préparation mentale + auto-préparation mentale : cliquez ici

> On parle aussi de la méthode ECO2A© et de l’auto-préparation mentale dans l’EQUIPE.FR

> Voir tous les retours et témoignages des participants à la formation « préparation mentale + auto-préparation mentale ECO2A© : cliquez ici

Les seuls organismes de formation habilités à former au concept d’auto-préparation mentale via ECO2A© (en plus de la préparation mentale) sont ECOAZEN, FITSPRO (Suisse), IEPRA (Belgique), et EAES (Formation présentielle).

 

Article rédigé par Claire-Marie

[1] Copyright d’antériorité sous n° IPSO pour 177 pays, selon la convention de Berne. Le protocole d’auto-préparation mentale (ECO2A©) est aussi protégé par l’INPI pour plusieurs pays.

[2] Le protocole est aussi mis en avant par le psychologue R H COX dans son ouvrage : « psychologie du sport » – 2e édition – 2013

[3] Notamment des phases psycho-éducatives indispensables, qui ne sont malheureusement pas prises en compte dans le protocole « classique » de préparation mentale. Et ce, à plusieurs niveaux du protocole.

 

Article rédigé par Claire-Marie

Partager Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *